Renoncer à se servir tout seul…

Pain« Et après cela il eut faim. et le tentateur s’approchant lui dit : « Ordonne que ces pierres deviennent des pains »… Et voilà que des anges le servaient » (Mat 4, 2-3, 11) – En ce grand déjeuner, il renonce à se servir tout seul, à se servir soi, à se servir tout seul des anges. Il persévère en son dessein et en son identité même qui est de manger avec nous. (cf. Lc 22,15) et de nous servir (cf. Lc 22,27). Et c’est pour récompenser cette persévérance qu’à la fin, de leur propre mouvement, les anges le servent. Celui qui ne se sert pas lui-même et qui ne se sert de personne se voit finalement servi comme un prince, et cela se vérifie pour chacun de nous, pourvu que nous entrions dans son train de vie.

François Cassingéna Trévidy, Etincelles II, ed Ad Solem p169

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Cliquer ici pour rédiger un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s