Une histoire du Baal Chem-Tov

02-miroir-tridi-1026x792pxUn homme dont la richesse avait endurci le coeur est venu trouver le rabbin, dans l’espoir de retrouver la joie.Le Rabbin lui dit : Regarde par la fenêtre et dis-moi ce que tu vois.
Il répondit : Je vois des hommes dans la rue qui vont et viennent.
– Bien, dit le Baal Chem-Tov, qui tendit alors un miroir à l’homme en lui demandant :
– Regard dans ce miroir et dis-moi ce que tu vois.
– Je me vois moi-même, dit l’homme
– Et tu ne vois plus les autres ? s’enquit le rabbin
– Non !
– Songe, reprit le rabbin, que la fenêtre et le miroir sont fait du même matériau, le verre. Mais pour fabriquer un miroir, on le recouvre d’une pellicule d’argent par derrière. Lorsque l’argent s’interpose entre les autres et toi, tu ne vois plus les autres, tu ne vois que toi.

Cité dans « Dieu et l’argent » : une parole à oser de Daniel Marguerat, Ed. Cabédita, 2013

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Cliquer ici pour rédiger un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s