Pauvreté matérielle et (ou) pauvreté intérieure ?

André Louf, ancien abbé du Monts des Cats décédé en 2010, dans un livre-entretiens avec Stéphane Delberghe : A la grâce de Dieu, édité par les éditions Fidélité, témoigne de ce que fut sa vie à la recherche de Dieu et de la fraternité.

Nous retenons un petit extrait de ce livre sur le thème de la pauvreté, page 108.

 » Vous avez souligné à plusieurs reprises que la pauvreté intérieure est une condition indispensable à la rencontre de Dieu. Est-ce à cette expérience que conduit le vœu de pauvreté ?

Votre question me touche personnellement parce qu’elle me rappelle un souvenir. Chaque Abbé, au moment de son élection, se choisit une devise qui est censée exprimer l’esprit dans lequel il désire exercer son ministère. Pour ma part, j’avais choisi trois paroles empruntées aux documents primitifs de Cîteaux : Cum Christo paupere _ « [Pauvre] avec le Christ pauvre« .

Or, le jour de ma bénédiction abbatiale, je me trouvais à table aux côtés d’un évêque fraîchement ordonné qui avait choisi comme devise : Evangelisare pauperibus_ « Annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres ». Comme je me hasardais à lui faire remarquer que nous avions tous les deux inclus le mot de « pauvreté » dans notre devise, il me répondit sur un ton grave : « Chaque jour, je demande au Seigneur qu’avant de faire un pas dans le sens de la pauvreté matérielle, il m’aide à faire un nouveau pas dans le sens de la pauvreté intérieure – pour employer une parole de l’évangile, à la pauvreté « en esprit » (Mt 5, 3).

Christ en croixLorsqu’il m’arrivait ensuite de vouloir faire montre de pauvreté, je me rappelais ce propos sage, et me tournais systématiquement vers le Christ sur la croix, me rappelant ses tourments au jardin de Gethsémani. Là, il n’y a plus de place pour les faux-semblant. L’heure est grave. Elle appelle à l’abandon. Entrer dans un telle pauvreté est sans nul doute le véritable témoignage rendu à la puissance de Dieu.

Ceci n’exclut pas pour autant l’importance d’une pauvreté matérielle réelle, même si les formes peuvent en être différentes, suivant les traditions et selon la vocation de chacun… »

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Cliquer ici pour rédiger un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s